Lors de l’étude de définition, l’équipe de maitrise d’œuvre fait le constat d’un territoire en sommeil. L’Aisne se présente comme l’arrière scène de la ville et peu d’activités tirent parti de l’eau. Les berges sont délaissées en cœur de ville, se résument à des gazons urbains ras le long du grand mail au nord et dépourvus de biodiversité et n’ont pas de de continuités piétonnes pour la rive droite.
Le projet suit le fil conducteur du réveil afin de redonner une attractivité à Soissons en tachant de :
– Rapprocher Soissons de l’Aisne
– Réconcilier la ville et la rivière
– Réactiver les liens historiques
– Etendre la nature en ville
La stratégie globale d’aménagement des berges s’articule en trois grandes séquences géographiques qui se complètent et s’interconnectent selon trois grandes thématiques : « l’Aisne loisirs » au nord, « la pièce urbaine » en cœur de ville historique et « l’Aisne habitée »’ : nouveau quartier respectueux de l’environnement.

  • Programme / Projet : SOISSONS / Berges de l'Aisne
  • Client : Ville de Soissons
  • Maîtrise d'oeuvre : Agenceter (mandataire) + INFRA SERVICES
  • Surface : 16 ha
  • Calendrier : 2012 - 2014
  • Montant travaux : 16 M€ HT
  • Lieu : Soissons, France
+

SOISSONS / Berges de l’Aisne