Le territoire de Seine Park s’étend, à l’ouest de Paris, entre les communes de Conflans Sainte Honorine jusqu’à Jeufosse dans le département des Yvelines, sur un linéaire de 84km de berges de fleuve. Pour aborder cette échelle de territoire, il fallait trouver d’autres ressorts que la composition paysagère, dans lequel la Seine est un sujet vivant, avec ses crues et sa géographie complexe, faite d’iles, de bras morts, de boisements, de ressources en eau potable. Mais sur ce territoire actif, soumis à une forte pression foncière, l’Agence TER a choisi de se concentrer sur les espaces ‘’en creux’’, situés entre les villes, qui jalonnent le fleuve mais risquent d’être banalisés par une urbanisation qui ne tiendrait pas compte de leur potentiel. L’enjeu de la démarche a été de leur donner une valeur, par une programmation qui retisse des liens entre fleuve et plateau, et des continuités le long de la Seine, et fédère ainsi les communes autour d’un projet partagé. Ces entités paysagères, situées entre les villes, ont été dénommées « plages » : elles s’étendent de la plaine alluviale aux rebords de plateau, et doivent évoluer en lieux à forte valeur ajoutée.

  • Programme / Projet : SEINE AVAL / Seine Park
  • Client : EPAMSA
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence ter (mandataire) + Hydratec + Biotope + Partenaires Développement
  • Surface : 40 000 ha
  • Calendrier : Phase 1 : 2010-2013 / Phase 2 : 2014-2016
  • Lieu : vallée de la seine entre Conflans Sainte Honorine jusqu’à Jeufosse, France
+

SEINE AVAL / Seine Park