L’ancien parc Cristina-Enea, installé au XIXe siècle sur une colline dans une boucle du fleuve Urumea, sombrait à la fin du XXe siècle dans un état d’abandon, détruit par une forte érosion des sols due au climat très doux et pluvieux, enfoui sous une végétation boisée devenue trop dense et cachant la vue sur la ville. La topographie de ce parc, mal desservi par les chemins formait un obstacle aux passages nécessaires pour connecter le centre-ville historique au nord avec le nouveau quartier en plein développement au sud, de l’autre côté du fleuve. Agence Ter décide d’y installer un parcours piéton principal traversant et un autre s’enroulant autour de la colline et traversant le fleuve par un pont, pour garantir le passage vers le nouveau quartier même de nuit lorsque le parc est fermé. Ensuite, tout le travail consiste dans la mise en valeur du territoire: saisir ses qualités paysagères oubliées, définir ses espaces intimes, en activer certaines parties et en calmer d’autres, formuler en fin de compte un nouvel espace contemporain dans celui du parc historique. Les interventions se concentrent le long des chemins, tous reprofilés et flanqués d’une rigole pour l’eau de pluie, et créent un enchaînement de lieux révélateurs d’atmosphères ludiques et de panoramas paysagers. Une pelouse ouverte vers le ciel forme le centre du parc en hauteur, entourée d’un chemin rigoureusement ovale. Non seulement le parc est devenu perméable aux mouvements des habitants, mais la végétation remodelée permet dorénavant le passage de mille regards possibles sur la ville et ses collines.

  • Programme / Projet : SAN SEBASTIÁN / Parc Cristina Enea
  • Client : Ville de San Sébastien
  • Surface : 9 ha
  • Calendrier : 2005-2008
  • Lieu : Saint-Sébastien, Espagne
+

SAN SEBASTIÁN / Parc Cristina Enea