Le Parc des Docks a été imaginé comme un ensemble fait de creux et de pleins, dans lequel deux types de lieux se dessinent selon leur usage et leur fréquentation : des lieux naturels et des lieux jardinés. C’est un parc qui offre au travers de la dimension de ses espaces et de ses ambiances : ombre, lumière, clos, ouvert, calme, animé, des lieux aux convivialités différentes et aux usages variés, des surfaces à la fois de liberté et de calme. Liberté par la non privatisation, par la multifonctionnalité et la force d’accueil des espaces. Calme par la simplicité des formes et des espaces qui n’apportent pas de surenchère formelle ni de fragmentation spatiale. Ces espaces sont également enrichis de vues, d’orientation et de cadrages soit sur le paysage lointain, soit sur la ville et enfin soit sur les lieux du parc.
Le projet prévoit d’importantes surfaces et de noues, recueillant les eaux des orages, le ruissellement des voiries et des toitures et la zone d’expansion des inondations alimentée par les crues de la Seine. C’est un immense réservoir pour l’arrosage qui après filtration rend l’eau apte à son utilisation. Les bassins et les jardins filtrants sont, avec la noue sauvage, les lieux les plus accueillants pour la faune et constituent de magnifiques lieux d’observations de celle-ci.

  • Programme / Projet : SAINT-OUEN / Parc de la ZAC des Docks
  • Client : Sequano Aménagement
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Ter (mandataire) + Agence Ter Architectures + BERIM (bureau d'études & économiste) + Coup d’Éclat (éclairagistes) + Biotope (génie écologique et végétale) + ISL (berge & hydraulique) + Phytorestore (jardin filtrant & hydraulique) + Skatepark Service Conseil + Razel (entreprise construction)
  • Surface : 12 ha
  • Calendrier : 2010-2013
  • Montant travaux : 29,7 M€ HT
  • Lieu : Saint-Ouen, France
+

SAINT-OUEN / Parc de la ZAC des Docks