Le parti d’aménagement des espaces publics du domaine est de valoriser et de pérenniser un savoir-faire agricole, en maintenant au centre du parc environ 4 hectares de vergers exploités. Les principes d’aménagements du reste du jardin s’appuient sur la volonté de préservation du paysage existant : conservation des alignements de brise-vent et, dans la mesure du possible, des arbres des vergers existants (mandariniers, avocatiers). En complément de ce dispositif, de nouveaux milieux et de nouveaux usages viennent enrichir les thématiques et les ambiances du jardin en créant une plus grande biodiversité.
Un boisement composé d’arbres de hauts jets en bordure de la route digue constitue la strate haute du paysage, une canopée visible de loin qui crée un nouvel horizon et une nouvelle profondeur dans le parc. La diversité des essences plantées permet de créer des ambiances riches et singulières. Une lisière constitue un ourlet végétal qui entoure le parc et met à distance les façades des bâtiments alentours. Cette lisière arborée et arbustive – state intermédiaire du paysage- constitue un milieu frais et ombragé qui accueille le parcours de footing et ses étapes sportives ainsi qu’une noue plantée pour la récupération des eaux de ruissellement.
Un deck, promenade surélevée traverse les vergers permettant au promeneur d’apprécier le savoir-faire traditionnel, tandis qu’un ruban coloré borde les promenades et les cheminements piétons à travers le jardin.
Autant d’ambiances et de paysages qui puisent dans le passé les sensations et les usages à venir.

  • Programme / Projet : RABAT / Domaine de Dar Essalam
  • Client : IMMOPTIMA
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Ter (mandataire) + Reichen & Robert & Associés (Architectes mandataire) + MB paysage consultants
  • Surface : 20 ha
  • Calendrier : 2007-2013
  • Montant travaux : 4.5 M€ HT
  • Lieu : Rabat, Maroc
+

RABAT / Domaine de Dar Essalam