A la manière d’un « hâble » ou havre, formation paysagère issue de l’érosion des falaises, les actions du temps et des intempéries sur les murs à pêches semblent avoir générées la formation d’étendues semblables à des cordons dunaires.

Inscrites dans la géométrie des murs à pêches, ces émergences minérales s’avancent dans des milieux humides variés qui présentent différentes profondeurs et natures d’eau. Nous distinguons les plages, les prairies et les îles minérales, selon les différents usages.

Au cœur du site, la plus grande profondeur nous offre un bassin ludique de baignade. Celui-ci est bordé par des surfaces à fleur d’eau, les noues humides permettant le développement d’une flore aquatique et hélophyte aux propriétés filtrantes.

Les prairies qui se développent sur les formations hors d’eau constituent des espaces de détentes où les visiteurs s’étendent et pratiquent des activités de plein air. En périphérie de ces espaces, des noues fraîches développent leur écosystème propre permettant la transition et la protection des noues humides.

  • Programme / Projet : MONTREUIL / Piscine écologique
  • Client : Ville de Montreuil
  • Maîtrise d'oeuvre : COSTE Architectures (mandataire) + Agence Ter (paysagistes)
  • Surface : 1,3 ha
  • Calendrier : 2013 - 2016
  • Montant travaux : 12M € HT
  • Lieu : Montreuil, France
+

MONTREUIL / Piscine écologique