Le projet du futur Quartier de l’Étang a été organisé autour de la volonté d’offrir à la ville un nouvel ensemble d’espaces publics, boulevards, espaces piétons, places, parc, qui ne sont pas tributaire du réseau routier existant mais qui jouent le rôle central dans l’articulation de la structure paysagère de la métropole genevoise. Il s’agit par ailleurs de donner une identité à ces lieux et de résoudre les problèmes liés au trafic automobile, aux transports en commun, et d’intégrer le nouveau réseau de circulations douces. La place du marché, la place de l’étang et la pinède deviennent des lieux de convivialité qui participent à l’attractivité et à la qualité de vie du  nouveau quartier.
A l’interface entre le vallon du Nant d’Avancher et l’Etang des Tritons, les espaces publics du quartier servent de relais à la biodiversité sur l’un des corridor écologique majeur entre Rhône et plateau.  L’ambition en matière de développement durable se traduit par la mise en place un écosystème urbain performant. Dans un premier temps, la perméabilité des sols et les techniques alternatives de gestion des eaux pluviales permettent d’installer un socle fertile à l’échelle du quartier. Sur cette base, les différentes strates végétales instaurent une hiérarchie spatiale du sol jusqu’aux toitures en dialoguant avec la hauteur des différents bâtiments.  Cette démarche volontariste se poursuit et se décline aux différentes échelles du projet.

  • Programme / Projet : GENEVE / Quartier de l'étang
  • Client : PCM Operateur Urbain SA
  • Maîtrise d'oeuvre : Favre & Guth SA (Mandataire) + AAG (mandataire) + Groupe H (mandataire) + Agence Ter (paysage) + EDMS + BG Ingénieurs conseils SA + Citec + Buffet Boymond
  • Surface : 11,5 ha
  • Calendrier : 2014 - 2019
  • Montant travaux : 32M € HT
  • Lieu : Genève, Suisse
+

GENEVE / Quartier de l’étang