Le mot ‘work’ exprime simultanément le travail et l’oeuvre, ‘floor’ le sol. FloorWorks serait donc l’oeuvre produite par le travail du sol, c’est-à-dire par l’action de manipulation, de jardinage, des matériaux minéraux ou vivants. Un seul matériau inerte, l’acier Corten, est choisi pour être travaillé sur la totalité du jardin. Telle une vêture disposée en lés successifs, ce sol d’acier rouge se plie ou se déforme créant deux types de «figures» : les «figures chaises» qui permettent de s’installer dans le jardin et les «figures tuteurs», accueillant en alternance, plantes grimpantes permanentes et plantes renouvelées chaque année selon une thématique choisie. Entre les lés, se trouve la matière qui va faire vivre ce jardin : terre végétale au droit des «figures tuteurs», eau bruissante et rafraîchissante ailleurs.
Les éléments permettant l’accès au bâtiment ou la traversée du jardin sont posés, comme flottants, par-dessus la vêture d’acier rouge et sont revêtus d’ardoise grise.

  • Programme / Projet : Jardin "FLOOR WORKS" / Genève
  • Client : SPG Thierry Barbier-Muller
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Ter + F.Fossati (architecte d'opération)
  • Surface : 0,5 ha
  • Calendrier : 2004-2005
  • Montant travaux : 2 M€ HT
  • Lieu : Genève, Suisse
+

GENÈVE / Jardin « Floor Works »