L´eau est le sujet central du jardin d´avenir dont le site est caractérisé par le contraste : site industriel et paysage naturel, artificiel et état pur, exploitation et nature, activité et écologie. L´intention est de montrer aux visiteurs les impacts de l´activité minière sur l’eau et le paysage en rendant visible les différentes strates.

Les trois cours d´eau existant deviennent la structure de base d´un réseau de chemins qui relie le centre-ville avec le jardin d´avenir au bord du Rhin. Sous la devise « utiliser au lieu de posséder », différents moyens de transport sont mis à la disposition autant des visiteurs que des habitants. Selon le parcours choisi, la gamme proposé va des bus autonomes, vélos où scooters électriques jusqu´au hoverboard.
En plus, trois itinéraires proposés, les loops, font le tour du patrimoine culturelle et l´héritage local existant sur le site.

Au jardin d´avenir, les paysages différents des embouchures sont complétés par des zones de plantation temporaires, les jardins-aquarelles. Ils sont reliés par une passerelle panoramique qui traverse le terrain entier tout en intégrant les vestiges industriels.

La passerelle se constitue de traverses et de plateformes en bois dont les différentes hauteurs permettent des perspectives nouvelles sur les jardins-aquarelles, les estuaires, le Rhin et l´arrière-pays du bassin de la Ruhr. Au delta de l´Emscher, le visiteur se promène directement au niveau de l´eau ce qui souligne le côté artificiel du paysage. Là, où le terrain s´est abaissé à cause de l´exploitation minière, des perchoirs ont été installés au niveau original du terrain ce qui permet de sentir et de voir l´impact de l´industrie sur le paysage.

  • Programme / Projet : Expo International du Paysage 2027: le jardin d' avenir de l' Emscher
  • Maitre d'ouvrage : conseil regional de la Ruhr
  • Lieu : Dinslaken-Voerde, Allemagne
+

Expo International du Paysage 2027: le jardin d´avenir de l´Emscher