Un eco-campus pour Diepenbeek

Le développement continu du site du campus de Diepenbeek nécessite une réflexion sur la plus grande échelle. Non seulement sa position stratégique entre Hasselt, Genk et Diepenbeek, mais aussi le contexte des zones naturelles et inondables est d’une grande importance pour le projet. Différentes thématiques sont à la base de cette réflexion de plan guide pour le développement du site pour les prochaines décennies : l’eau, l’écologie, les mobilités douces et communs, les constructions (bâtiments du campus et logements étudiants).
Un axe central urbain organisera l’expansion du campus. Cette colonne vertébrale composée surtout d’espaces publics, est à la fois un élément connecteur et collecteur qui tisse les facultés, les parcs scientifiques et les bâtiments collectifs. Cette figure agit comme une nouvelle centralité du campus, une structure qui accueille la vie universitaire, professionnelle, culturelle et sociale du campus de Diepenbeek.
La stratégie spatiale pour l’expansion du campus s’inspire aux paysages propres du site: les forêts et les étangs le long du Miezerikbeek, les prairies de la vallée du Demer et les chambres et digues du paysage agricole central. Une variété de typologies et de principes d’implantation des nouveaux bâtiments sont pensées pour renforcer ces paysages.
Dans un premier temps, le campus se transformera sur site propre, en travaillant la problématique de la mobilité et le parking, en construisant aussi un axe d’espace public nord-sud, en développant un hub de transport public et en renforçant les paysages caractéristiques du territoire.
La première expansion du campus aura lieu dans le paysage des chambres agricoles et digues plantées, où l’axe central sera densifié et sera porteur des activités.

  • Programme / Projet : DIEPENBEEK / Campus
  • Client : Province de Limburg
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Ter (mandataire) + IMDC
  • Surface : 380 ha
  • Calendrier : 2015 - 2018
  • Lieu : Diepenbeek, Belgique
+

DIEPENBEEK / Campus