Situé aux confins du méandre de la boucle de Chanteloup, le parc du Peuple de l’Herbe est marqué par la proximité de la Seine mais aussi par celle de la ville et des activités qui l’’inscrivent entre terre et eau, entre ville et fleuve.
Cherchant à réinventer le concept de parc écologique, l’ambition de l’Agence Ter a été de proposer un parc hybride combinant les qualités d’un parc paysager contemporain situé en frange urbaine et ceux d’un grand espace écologique.
Le parc se décompose ainsi en trois “écorces” distinctes: la bande active traitant la transition entre le parc et la ville; l’espace naturel, véritable espace ouvert constitué de grandes friches et de mares temporaires; les points de contact aux fleuves et aux étangs avec en particulier la grève alluviale, dispositif permettant au public de descendre au fleuve grâce à un travail de remodelage des berges.. Le projet intègre tous les atouts actuels et continuera à améliorer le milieu écologique grâce à sa stratégie de gestion.

  • Programme / Projet : CARRIÈRES-SOUS-POISSY / Le parc du peuple de l'herbe
  • Client : Conseil Général des Yvelines
  • Maîtrise d'oeuvre : Agence Ter (mandataire) + Ecosphère (écologues) + Infraservices (BET) + Nez-Haut (scénographie, programmation) + Atelier d’écologie Urbaine (phytorémédiation) + Hydratec (hydrologie)
  • Surface : 113 ha
  • Calendrier : 2013-2016
  • Montant travaux : 14 M€ HT
  • Lieu : Carrières-sous-Poissy, France
+

CARRIÈRES-SOUS-POISSY / Le parc du peuple de l’herbe