Henri Bava

Né et élevé en Tunisie puis à Paris, Henri Bava commence ses études avec une licence de biologie végétale à l’université Paris-Orsay. Toujours intéressé par le vivant mais sous d’autres angles, il intègre dès 1980 l’École nationale supérieure du paysage de Versailles (ENSP), tout en suivant des cours de mise en scène à l’École internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris. Il devient paysagiste DPLG en 1984 avec Michel Corajoud comme directeur de diplôme et travaille un an dans son agence à Paris. En 1986, avec ses associés actuels, il fonde l’Agence Ter. Seulement trois ans après l’obtention de son diplôme de paysagiste, il retourne à l’ENSP de Versailles, où il enseigne, parallèlement à sa pratique professionnelle, pendant dix ans. À partir de 1989, après le départ de Michel Hössler pour la Guyane, il dirige avec Olivier Philippe l’Agence Ter de Paris. De 1993 à 1997 il travaille également en tant que paysagiste-conseil de l’État auprès de la DDE de l’Eure. Henri Bava est élu président de la Fédération française du paysage, responsabilité qu’il exercera entre 1996 et 1998.
C’est à cette date qu’il s’ancre en Allemagne. D’une part il conduit la réalisation du projet de parc Aqua Magica près de Hanovre et d’autre part, il est choisi, dans le cadre d’un appel européen à candidatures, comme professeur titulaire et directeur du département paysage de la faculté d’architecture de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT), où il exerce encore aujourd’hui. Il crée une antenne Agence Ter à Karlsruhe en 2000 où il dirige des projets de développement de grands territoires transnationaux, de requalification de friches industrielles ou encore la réalisation d’espaces publics majeurs comme à Duisburg. Six ans plus tard, il est élu membre de l’Académie des arts de Berlin. Revenu à l’Agence Ter Paris depuis 2007, il est élu en 2010 président du conseil d’administration de l’École nationale de la nature et du paysage de Blois (ENSNP). Appelé en 2010 à la Graduate School of Design de Harvard University par Charles Waldheim, directeur du département du paysage, Henri Bava y enseigne dans le cadre de studios.